Le basketball fait très certainement partie des sports de salle les plus populaires de notre époque avec une industrie valant plusieurs milliards de dollars. Les matchs se jouent en équipe constituée chacune de 5 membres qui s’affrontent sur 4 reprises de 10 minutes. A la fin de la partie, c’est l’équipe qui a inscrit le plus de points qui l’emporte. L’une des particularités du basketball est qu’il n’y a jamais de match nul. Si à l’issue du temps réglementaire il y a égalité au niveau du score, les deux équipes disputeront une prolongation de 5 min pour déterminer le gagnant. S’il y a encore égalité, une prolongation supplémentaire aura lieu et il en sera ainsi jusqu’à ce qu’un gagnant émerge. Il existe cependant des cas dans lesquels une rencontre peut s’achever sur une égalité. Il s’agit notamment des matchs se déroulant en phase aller et retour où le vainqueur est déterminé par cumul des points à l’issue des rencontres.

Marquer des points

Pour marquer un point au basketball il faut faire passer la balle à l’intérieur d’un anneau placé à 3m05 du sol. Et contrairement au football où chaque but ne donne droit à un point au niveau du score, au basket les buts donnent droit différents points au niveau du score en fonction de certains paramètres. Il s’agit notamment de la distance. Le nombre de points marqué à chaque fois dépend de la distance depuis laquelle la balle est lancée. Toute balle lancée dans le panier depuis une distance supérieure ou égale à 6m75 donne droit à 3 points. En dessous de cette distance, le but donne droit à 2 points. Les fautes conduisants à des lancers francs donne droit à 1 point par lancer réussi.

Résolument tourné vers l’avant

Les dimensions du terrain de basket ont conduit à la mise en place de certaines règles spécifiques à ce sport. Il est ainsi interdit de porter la balle sur soi et de courir avec. Les joueurs ont l’obligation de faire rebondir la balle au minimum une fois tous les deux pas s’ils souhaitent se déplacer. C’est ce qui s’appelle “dribbler” dans le jargon. Par ailleurs, l’équipe en possession du ballon dispose de 24 secondes pour tirer au panier. Une disposition mise en place dans le but d’empêcher l’équipe qui mène au score de confisquer le ballon. Si au bout de 24 secondes le tir n’a toujours pas été tenté alors la balle est automatiquement rendue à l’autre équipe, et ainsi de suite. Aussi pour inciter au jeu offensif, toute équipe qui récupère le ballon dispose de 8 secondes pour aller dans la moitié de terrain adverse. Passé ce délai une faute sera sifflée, et la balle rendue à l’équipe adverse. Et une fois la ligne médiane franchie, il est interdit de retourner dans sa moitié de terrain.

Il faut du contrôle

Au basket, le ballon se joue exclusivement des mains et les contacts violents sont interdits. En cas de choc entre deux joueurs, c’est contre le défenseur que la faute est sifflée. Cependant, si ce dernier était statique au moment de l’impact c’est alors l’attaquant qui est sanctionné et on parle de “faute offensive”. Lorsqu’un joueur a commis 5 fautes, il est exclu du match. Il faut alors le remplacer par un autre. Le joueur en faveur duquel la faute a été sifflée se voit accorder 2 lancer francs ou 3 si la faute a été commise au moment d’un tir à trois points.